Zoom sur la manifestation de dégradation d’une charpente

Zoom sur la manifestation de dégradation d’une charpente

La charpente est la structure qui forme le toit des maisons. La plupart du temps, elle est faite en bois qui est un matériau certes robuste, mais qui doit être inspecté et entretenu régulièrement car il présente tout de même certaines faiblesses. Les conseils suivants vont vous expliquer quels sont les symptômes de dégradation et comment traiter sa charpente pour qu’elle dure le plus longtemps possible.

Les signes de dégradation d’une charpente :

Parfois, une charpente peut être malade sans que l’on s’en rende compte d’un point de vue extérieur. Par contre, si vous remarquez que la toiture est légèrement affaissée, c’est le signe d’une charpente affaiblie qui a besoin d’être rénovée dans les plus brefs délais sous peine de voir toute la structure du toit s’effondrer.

Le mieux est d’inspecter la structure de près. Si vous constatez que le bois est gondolé, cela est le signe d’ une charpente qui a prit l’eau. Dans ce cas, le matériau va être fragilisé et l’humidité va favoriser la formation de moisissure et de champignons et va attirer des insectes xylophages comme :

  • Les termites
  • Les capricornes
  • Les lyctus et vrillettes

Les termites et capricornes creusent des galeries dans le bois. Si vous remarquez de la sciure sous les poutres ou de petits trous, cela signifie que les insectes ont commencé leurs ravages. Les vrillettes s’attaquent au bois durant quelques années sans laisser de traces visibles. Il est donc nécessaire de traiter la charpente contre les parasites régulièrement afin d’éviter ce genre de problèmes.

Comment entretenir et rénover sa charpente ?

La première étape est le bûchage qui consiste à retirer les parties abîmées du bois. Ensuite, il faut procéder au renforcement c’est-à-dire remplacer les poutres dégradées. Puis, il faut passer à la phase de brossage et dépoussiérage des poutres. Enfin, il faut terminer en injectant un traitement anti-parasites. Pour ce faire, les poutres doivent être percées avec une mèche à bois afin d’y introduire des éléments qui contiennent le produit.

Il est possible que vos poutres soient partiellement couvertes de petits amas cotonneux blancs ou jaunes. Ce sont des champignons qui attaquent le bois et vont le fragiliser, ce qui peut avoir des conséquence désastreuses. Il faut donc traiter dans les plus brefs délais.

Ainsi, dès que le traitement insecticide a été effectué, il faut appliquer sur les poutres un traitement fongicide pour protéger la structure.

Pour en savoir plus

Articles en relation