Conseils lorsque sa charpente a pris l’eau

charpente en bois

La dégradation d’une charpente compromet l’intégrité et la pérennité de l’ensemble de votre bâtiment. Et il faut avouer que l’humidité est l’un des principaux ennemis de cette structure, surtout si elle est en bois. L’eau fragilise votre charpente à cause de la formation des moisissures et du champignon occasionnée par le mélange de la chaleur et de l’humidité. Que faut-il faire dans ce cas pour préserver la structure et pour éviter son effondrement ? Voici quelques conseils lorsque sa charpente a pris l’eau.

Mieux vaut prévenir que guérir

La charpente en bois est sensible aux problèmes d’humidité. Quand elle s’expose à l’humidité longtemps, le bois commence à gonfler et à déformer votre structure. Les moisissures et les champignons apparaissent et la charpente se dégrade. Cette situation mettra en péril votre bâtiment. Dans la plupart des cas, la dégradation du toit en est responsable. Elle laisse l’eau s’infiltrer à l’intérieur et abîme la charpente et l’ensemble de la construction. Pour éviter les dégâts, pensez à rénover votre toiture régulièrement. Inspectez fréquemment cette partie supérieure de votre habitation pour déceler les moindres signes de dégradation. Pensez également à entretenir votre charpente et à entreprendre des travaux de traitement anti-humidité des bois. Il est possible de les traiter par aspersion, au pinceau ou par trempage avec des produits insecticides, saturateurs ou fongicides.

Les meilleures solutions pour sauver une charpente prise par l’eau

Avez-vous senti une odeur de moisi ou de champignon à l’intérieur de votre maison ? Vous constatez la déformation structurelle de votre charpente ? Avez-vous détecté l’apparition de traces blanches similaires au salpêtre, de bleuissement ou de noircissement du bois ? Ce sont des symptômes de bois humide. N’attendez plus pour détecter la source d’infiltration d’eau afin de la réparer le plus vite possible. Que cela provienne de la toiture ou du mur, un professionnel vous aidera à la trouver. Après cette étape, il faut procéder à des traitements curatifs comme la suppression de l’humidité, la ventilation de la pièce et l’injection d’un traitement fongicide et/ou insecticide afin de rétablir les conditions d’hygiène de votre structure.

Pour en savoir plus :

Articles en relation