Quel type de bois choisir pour sa charpente ?

Quel type de bois choisir pour sa charpente ?

Les atouts d’une charpente en bois sont nombreux : esthétique, elle donne à la maison une impression de solidité, tout en permettant de disposer d’une certaine flexibilité quant à la conception de la charpente ; matériau noble et léger, le bois possède une très bonne résistance mécanique, tout en étant un matériau naturel et renouvelable, pour une démarche écologique ; elle permet de laisser un libre accès aux combles, qui peuvent dès lors être aménagés. Mais quel type de bois choisir pour cet usage ?

Les bois issus de feuillus

Bois acide et tannique, le chêne allie une grande résistance mécanique et une forte densité. Cette essence a l’avantage d’être très résistante et facilement disponible sur le marché. Elle est néanmoins d’un prix très élevé.

Le châtaignier est un bois d’une faible rétractabilité qui résiste bien aux flexions ; cependant, sous l’effet de la chaleur, il se dessèche et peut alors présenter un retrait plus ou moins grand. Le hêtre est un type de bois rétractable, tout en étant stable et très résistant à la compression ; il est cependant d’une faible durabilité ; son transport est en outre assez cher.

Quant aux autres essences de feuillus, comme le frêne, le peuplier, l’aulne et le hêtre, il est préférable de les réserver aux menuiseries intérieures.

Les bois issus de résineux

Le choix est ici très vaste, en raison des bonnes caractéristiques des résineux pour du bois de charpente. Qu’il s’agisse du pin sylvestre, du pin maritime, du pin des Landes ou encore de l’épicéa, toutes ces essences sont facilement accessibles et présentent une bonne résistance en compression et en flexion.

Il faut cependant prêter une attention élevée aux traitements de ce type de bois, car ils sont très vulnérables aux attaques de champignons et autres parasites.

Bien choisir ses pièces pour une charpente en bois

Si certains défauts n’atteignent en rien la solidité de la charpente traditionnelle, d’autres doivent en revanche être totalement évités pour une utilisation en entrait, tels que des fentes dans la longueur de la pièce ou encore des nœuds.

D’autre part, il est essentiel de choisir un bois résistant à l’humidité ; pour cela, il est recommandé d’opter pour un bois répondant à la norme NF, norme d’après laquelle le bois doit être de catégorie 2, ce qui correspond à un bois dont le degré d’humidité est compris entre 13 et 17%.

Si vous avez besoin d’un professionnel pour faire réaliser la charpente en bois de votre maison, vous trouverez toutes les coordonnées nécessaires dans l’annuaire du site.

En savoir plus :

Articles en relation