La bonne manière d’isoler une charpente

isolation

Le toit est la zone principale de déperdition de chaleur au sein d’une maison, il est indispensable de penser à son isolation, avant de faire quoi que ce soit, si on veut faire des économies d’énergies. En effet, cette action dépend de plusieurs facteurs dont nous allons discuter au long de cet article.

Les meilleurs isolants et la bonne manière d’isoler une charpente

Il existe différents moyens pour isoler une toiture, mais cela varie en fonction de la forme du toit, de l’aménagement des combles, des performances attendues et surtout du budget. Dans tous les cas, la bonne manière d’isolation se fait par le biais de la charpente à l’intérieur. Cela donne l’avantage de garder la couverture intacte, mais aussi vous évite de vous lancer dans de gros travaux. L’isolation d’une toiture qu’elle soit plate ou inclinée requiert des isolants en laine minérale telle que la laine de verre ou de roche. Ces dernières sont composées de silice ou de roche volcanique et présentent un meilleur rapport qualité – prix. D’autres isolants, ceux en laine végétale comme le chanvre ou le lin, un peu plus coûteux certes, mais la manipulation est beaucoup plus agréable. Ces isolants seront posés transversalement entre les chevrons du toit et notez que leurs épaisseurs doivent être identiques. Mais avant toute chose, inspectez minutieusement votre charpente afin de déterminer s’il n’y a pas des traces d’humidité ou bien une présence d’insectes xylophages.

Peut-on modifier une charpente ?

Et si vous vous posez la question si on peut modifier une charpente, la réponse est « oui » bien que ce soit moins onéreux. Mais avec l’aide de professionnels qualifiés qui sauront trouver des solutions sur mesure, vous pouvez être serein. Que vous désiriez aménager vos combles perdus, rehausser votre toiture ou encore renforcer votre charpente après traitement, confiez-vous à des spécialistes ayant de l’expérience. À titre d’information, sachez des formalités sont à respecter et vous devez impérativement être en possession de permis. Pour une intervention sans changement de pente ni de matériau, une simple déclaration fera l’affaire, mais en cas de modifications de pente, un permis de construire est obligatoire.

Si vous voulez plus d’informations ou trouver un professionnel dans ce genre de travaux, nous vous invitons à visiter l’annuaire de notre site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation